Non classé

Structure composite du marché de l’art contemporain

Résumé

Cette réflexion est conçue comme une invitation à poser un regard nouveau sur la question du territoire. Une notion aussi ambigüe qui balance entre une consistance matérielle et une autre immatérielle. Il est vrai que la pluralité des techniques découvertes et des approches stylistiques dans le faire artistique, autorisent une infinité de combinatoires et une diversité de mise en image des éléments qui sculptent le territoire…Un constat qui laisse à croire à priori que le territoire parait être susceptible de s’organiser en système complexe d’espaces, de lieux, de représentations, d’objets, de gestes, de traditions…qui lui procurent par conséquent toute forme de signifiance. C’est là tout l’art de la mise en image, dans ce rapport dialectique entre la confrontation des manifestations du territoire et le geste créateur qui veut s’installer comme regard et point de vue entre ces manifestations. Enfin, notre questionnement est particulièrement dirigé pour définir le matériau du territoire ! Autrement faut-il admettre que le territoire soit le matériau de l’image ? Et inversement, l’image pourra-elle être le matériau du territoire et de son renouvellement ? Ainsi, nous vérifierons si cette image, produit de la créativité, changera le territoire en un phénomène dynamique qui invitera à le regarder, l’observer et le penser…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page